Le parquet de Paris a ouvert une enquête après des révélations du Monde faisant état d’une surveillance en 2012 de Thierry Solère par la DGSE. Ce dissident de l’UMP était alors un rival du ministre de l’Intérieur de Sarkozy, lors des législatives.