Chez la femme enceinte, le virus Zika augmente bien le risque d’une microcéphalie chez le fœtus. Des chercheurs de l’Institut Pasteur l’avaient déjà découvert en Polynésie. Des scientifiques américains le confirment à présent.