Contrairement à l’affirmation de François Hollande, la mosquée fondamentaliste de Brest n’est pas fermée. Un cafouillage qui illustre l’impuissance de l’État face au salafisme.