L’analyse génétique d’une quarantaine de virus Zika montre que celui-ci a beaucoup évolué au cours des cinquante dernières années, avec des différences importantes entre souches africaines et asiatiques. C’est probablement une souche asiatique qui serait responsable de l’épidémie actuelle.