Des violences contre la police et des débordements pourraient assombrir l’avenir du mouvement citoyen Nuit debout à Paris. Hommes politiques et éditorialistes appellent les acteurs du groupe à préciser leurs intentions.