Les enfants ne sont pas plus actifs à la pleine lune qu’à la nouvelle lune. Cependant, d’après une étude portant sur plus de 5.800 enfants vivant dans différents pays du monde, ils dormiraient cinq minutes de moins les nuits de pleine lune.