Un groupe d’étudiants de Sciences-Po Paris a relancé la polémique sur le voile, mercredi, en invitant celles qui le souhaitent à se couvrir la tête d’un foulard islamique. Une initiative qui, selon eux, “incite au débat”, non à la conversion.