Une semaine après la rixe qui a coûté la vie à Clément Méric, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé mardi qu’il allait lancer une procédure pouvant aboutir à la dissolution du groupe d’extrême droite Troisième Voie.