Salah Abdeslam, seul survivant des commandos du 13-Novembre, a été mis en examen, mercredi, pour assassinats à caractère terroriste et placé en détention provisoire. Il a déclaré qu’il s’exprimerait “ultérieurement”.