Le procès de l’ex-numéro deux de la police judiciaire lyonnaise Michel Neyret s’ouvre lundi à Paris. Il est notamment poursuivi pour avoir accepté du “milieu” des séjours de luxe et des cadeaux en échange de renseignements et de services.