La CGT a dénoncé mardi des contrôles “ciblés” de migrants demandés aux contrôleurs dans les bus qui relient Caen à Ouistreham en France, dans le Calvados. La préfecture dément mais fait état de problèmes liés à “l’immigration irrégulière”.