Pour la première fois, des chercheurs ont identifié un gène qui influence l’âge apparent de notre visage. Les personnes qui portent deux versions mutées du gène MC1R paraissent deux années de plus.