Les « familles à jumeaux » existent et on observe des disparités dans les statistiques entre différents pays. Des chercheurs hollandais ont peut-être percer le mystère en débusquant deux gènes qui expliqueraient pourquoi certaines femmes ont plus de chances que d’autres d’avoir des jumeaux…