Près de trois ans après les faits, les victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge sont reçues lundi par les juges d’instruction chargés du dossier. Des questions “autour de la SNCF et de ses trucages” devraient être posées.