Le procès de deux anciens maires rwandais accusés de génocide et crimes contre l’humanité dans leur pays en 1994 s’ouvre mardi à Paris. Les deux accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité.