Des chercheurs de Harvard ont mis au point un test de dépistage du virus Zika qui pourrait être disponible d’ici quelques mois. Il utilise des échantillons de sang et de salive et présente comme avantage d’être simple, efficace et peu coûteux.