Des élus militantes et responsables de tous bords ont lancé, mardi, dans Libération, un appel contre les violences sexuelles et à “lever l’omerta” sur le harcèlement dans le milieu politique, au lendemain de la démission du député Denis Baupin.