En France, une base de données numérique recensant les esclaves affranchis des Antilles françaises permet à leurs descendants d’esquisser leur arbre généalogique et de retrouver la trace de leurs ancêtres africains.