Alors que le projet de loi sur la transparence de la vie publique est débattu à l’Assemblée, dans une tribune à paraître jeudi, dix députés réclament l’encadrement ou l’abolition des nombreux avantages dont jouissent les élus français.