Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées mardi 10 mai en France à l’appel de Nuit debout, afin de protester contre le recours à l’article 49-3 pour faire passer en force la Loi travail, une “insulte au peuple” selon ce mouvement citoyen.