Quelques jours après les accusations de harcèlement visant le député et ex-Vice-président de l’Assemblée nationale, Denis Baupin, 17 anciennes ministres françaises, de gauche comme de droite, déclarent que la loi du silence n’est plus possible.