Alors que François Hollande a affirmé mardi qu’il ne reculerait pas sur la Loi travail, quelque 68 000 personnes ont manifesté en France pour la sixième journée de mobilisation contre le texte. Quatre-vingt-sept personnes ont été interpellées.