Empêtré dans une crise qui mine depuis deux semaines la primaire de la droite concernant le vote des Français de l’étranger, le bureau politique des Républicains examine mardi un compromis proposé par Nicolas Sarkozy. Explications.