En France près de 20 000 personnes sont fichées pour islamisme radical. Le psychanalyste Fethi Benslama, qui publie “Un furieux désir de sacrifice. Le surmusulman”, explique les ressorts psychologiques de ce basculement dans le radicalisme.