Bernard Tapie devrait être entendu par la police “lundi ou mardi” dans l’affaire de l’arbitrage dont il a bénéficié face au Crédit Lyonnais après la vente d’Adidas. L’homme d’affaires affirme ne pas avoir reçu de convocation.