Des données émises par l’avion d’EgyptAir qui s’est abîmé en Méditerranée jeudi montrent que des fumées ont été détectées à bord. Cela ne change rien à l’enquête, qui continue d’examiner “toutes les hypothèses”, selon Jean-Marc Ayrault.