De la taille d’une pièce de deux euros, il pourrait se rendre dans des zones difficiles d’accès à des fins d’observation ou d’espionnage. Mais pour l’instant, cette technologie n’est qu’au stade expérimental.