François Thierry, l’ex-chef de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants, aurait aidé l’un de ses indics à devenir l’un des plus gros dealers de cannabis en Europe, selon des révélations du quotidien Libération.