Le ton est encore monté d’un cran, ce lundi, entre le gouvernement et les opposants à la Loi travail qui entendent “amplifier” le mouvement de blocage des raffineries, qualifié d'”illégitime” par le ministre des Finances.