Une vaste perquisition a eu lieu mardi dans les locaux de Google à Paris, dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale. La France réclame 1,6 milliard d’euros à l’entreprise américaine.