Au lendemain de l’interpellation en région parisienne de six personnes soupçonnées de projeter des “actes terroristes” et considérés comme “particulièrement dangereuses”, la police a arrêté mardi trois islamistes radicaux dans le sud du pays.