Depuis début 2016, des collectifs de villageois mènent des expéditions punitives à Mayotte contre des Comoriens. Plus d’un millier d’entre eux ont déjà été chassés de leur domicile. Des associations dénoncent l’inaction de l’État.