Plus de 500 personnes, rescapés et proches des victimes de la tuerie du Bataclan, survenue le 13 novembre 2015, ont été reçues mercredi à Paris par les juges en charge de l’enquête, pour tenter d’avoir des réponses à leurs nombreuses questions.