Depuis le Japon où il participe au G7, le président François Hollande a prévenu qu’il “tiendrait bon” concernant la loi Travail contestée, parce qu’il estime qu’il s’agit d’une “bonne réforme”. Les syndicats ont appelé à poursuivre la mobilisation.