Emmanuel Macron a lancé, samedi, sa “grande marche”. L’initiative, qui vise à recueillir le sentiment des Français sur l’état du pays avant 2017, rappelle les “débats participatifs” lancés par Ségolène Royal dix ans plus tôt.