Le frère d’un des responsables des attentats du 13 novembre sera jugé à partir de lundi avec six autres prévenus de la filière jihadiste de Strasbourg. La défense et l’accusation s’affrontent quant à l’authenticité de certaines pièces du dossier.