Selon un récent rapport de la Fondation Jean Jaurès, depuis les attentats de 2015 en France, une “sourde suspicion” pèse sur la religion musulmane y compris dans les classes sociales supérieures qui se réclament des valeurs de tolérance.