La CGT a annoncé qu’elle avait fait voter mercredi une grève reconductible dans 16 des 19 centrales nucléaires françaises. Ces mouvements de grève devraient entraîner des baisses de la production.