Une trentaine de pays se sont réunis vendredi, à Paris, sur le conflit israélo-palestinien pour lequel les négociations de paix sont au point mort depuis 2014. “Il faut agir en urgence”, a déclaré le chef de la diplomatie française.