La réclusion à perpétuité a été prononcée vendredi à l’encontre de Matthieu, 19 ans, jugé pour le viol et l’assassinat en 2011 d’Agnès, 13 ans, perpétrés un an après le viol d’une autre mineure. Le jeune homme a décidé de faire appel.