IFITM1 et IFITM3 sont des protéines humaines qui inhibent l’infection par le virus Zika à un stade précoce ; IFITM3 empêche même la mort cellulaire. Une possibilité de traitement consisterait à stimuler la production de cette dernière, qui est fabriquée naturellement par l’organisme.