L’arrêté de catastrophe naturelle pour 782 communes situées dans 16 départements a été pris mercredi en Conseil des ministres, ouvrant la voie à une indemnisation plus rapide des sinistrés victimes des inondations.