Une start-up américaine vient de se voir allouer des fonds pour essayer de coloniser et exploiter les ressources d’aérolithes et en faire des vaisseaux spatiaux aptes à nous transporter jusqu’à Mars ou même plus loin.