Brillant cocktail artistique et technologique, le spectacle pyrotechnique du futur a rassemblé les foules à l’occasion du festival Vivid Sydney en Australie.

C’est l’info qui a fait le tour de la toile en un temps record ce matin. Depuis quelques années, le fabricant de composants électroniques développe une chorégraphie synchronisée de 100 appareils. Un ambitieux projet qui rappelle le sublime ballet de Sky Magic au pied du Mont Fuji. Ici la prestation a été moins bien capturée par les équipes d’Intel, mais le résultat n’en est pas moins spectaculaire, tant au niveau visuel et artistique qu’au niveau technique. Car il s’agit bien là d’un record du monde.

Tout a commencé en 2012. Face au spectaculaire essor du marché des drones, le CEO d’Intel Brian Krzanich demande à son directeur du marketing, Anil Nanduri ce qu’il serait capable de faire si on lui donnait 100 drones. Le reste, c’est le laboratoire Ars Eletronice Futurelab de Hambourg qui s’est en est chargé.

Le projet initial développé par les allemands a été baptisé Spaxels, mot-valise pour Space Pixels. Il a nécessité une année entière de R&D avan d’aboutir en novembre 2015. La première a eu lieu en Allemagne en 2015, où Intel avait rassemblé les équipes du Guiness World Record et battu le record du nombre de drones volant au même moment. Un record que les chinois pourraient bien s’empresser de défier, tant ils apprécient ce type de challenge. D’autant plus que la Chine compte parmi les plus gros vendeurs de drones avec DJI, et plus récemment Xiaomi qui a rejoint la course avec son propre modèle.

Intel-Drone-100-Light-Show-Software

Intel-Drone-100-Light-Show-Orchestra2-1024x683

Intel-Drone-100-Light-Show-980x653-980x653

En voyant pour la première fois la vidéo du spectacle lors du CES de Las Vegas 2016, le CEO avait déclaré au public “voilà ce que nous pensions lorsque nous disions vouloir réinventer les expériences grâce à la technologie“. Et d’ajouter sans vergogne : “le passé peut à présent être remplacé par une créativité nouvelle, propulsée par les drones” croyant du comme fer à la transformation numérique des spectacles pyrotechniques.

L’équipe derrière Drone 100 a donc décidé de renouveler l’expérience dans plusieurs villes et notamment à Sydney. Et à plus grande échelle cette fois, devant des milliers de spectateurs et au dessus du célèbre opéra conçu par Frank Gehry.

Le spectacle, qui s’inscrit dans le cadre du festival Vivid Sydney, se déroulera sur cinq soirées, du 8 au 12 juin. Pour leur première devant un public, les drones ont réalisé une danse synchronisée au dessus du port de Sydney, accompagnés de la Cinquième Symphonie de Beethoven interprétée par le Sydney Youth Orchestra. L’étonnante performance ne dure que 7 minutes, mais le résultat est assez percutant. Une centaine d’engins volant en formation et s’illuminant de mille feux, est-ce à cela que ressemblera le feu d’artifice du futur ?

En tout cas, il a suffit d’un unique superviseur et de quatre pilotes pour contrôler chacun 25 appareils ! Évidemment les drones intègrent  tout un tas d’algorithmes de vol qui leur permettent de se déplacer de concert et de s’illuminer de manière synchronisée… et a offert un spectacle de danse high-tech tout à fait inédit avant de conclure sur un immense logo “Intel” formé dans le ciel par les drones.

Une démonstration novatrice qui vise surtout à leur affubler une image plus positive aux drones. Horst Hoertner, directeur du Futurelab précisait que l’objectif d’un tel projet était avant tout de démontrer que les drones, trop souvent connus comme des armes et des menaces, pouvaient aussi créer de la beauté et du lien.

Intel-Drone-100-Light-Show2-1024x683

Cet article Drone 100 : record du monde pour cette chorégraphie propulsée par Intel est apparu en premier sur Humanoides.fr.