À quelques heures du coup d’envoi de l’Euro, le gouvernement et les syndicats s’opposent toujours sur la loi Travail. François Hollande a assuré que “toutes les mesures nécessaires” seraient prises pour le bon déroulé de la compétition.