Alors que les ordures se sont accumulées pour une troisième journée consécutive sur les trottoirs de Paris vendredi, les représentants CGT des éboueurs de la capitale ont exprimé leur volonté de continuer la grève jusqu’au retrait de la Loi travail.