Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT accuse la CGT d’utiliser la Loi travail pour “refaire son unité” et dénonce “la dérive des mouvements d’extrême gauche”.