Le Parlement européen a levé, mardi, l’immunité parlementaire de la présidente du Front national Marine Le Pen. Un scénario qui devrait conduire à sa mise en examen en France pour “incitation à la haine raciale”.