Médecins du Monde a lancé, lundi, une campagne choc pour dénoncer les prix “exorbitants” de certains traitements. Mais les annonceurs ont refusé de diffuser les affiches de l’organisation pour ne pas heurter l’industrie pharmaceutique.