Après huit journées de manifestations non consécutives à travers la France, les opposants à la Loi travail sont attendus dans la rue, mardi, pour réclamer le retrait d’un texte synonyme, selon eux, de “régression sociale”.